top of page

"Avant d'agir, sanctifie l'instant"

Dialogues avec l'Ange (recueilli par Gitta Mallasz)

Image de David Brooke Martin

Comment nous positionnons-nous face à un événement ou une ambiance désagréable ?

Nous pouvons nous sentir, effrayé, triste ou en colère et croire que la vie n’est pas clémente, voire qu’elle nous est hostile. Pire, nous pouvons penser que le sort s’acharne sur nous.

Cela signifie que nous vivons comme une punition les situations que nous ne désirons pas et nous les subissons. Notre ego blessé peut alors se sentir coupable, victime et concevoir l’extérieur comme un bourreau.

Nous pouvons aussi chercher un sens positif à ce que nous vivons et comprendre que l’extérieur est un miroir qui nous renvoie une information sur ce que nous avons à comprendre ou à changer à l’intérieur de nous. Ce n’est pas une punition mais une opportunité de grandir.

Ce monde dans lequel nous vivons est à notre image puisque nous l’avons créé. La communauté humaine a engendré ce monde. Il est le reflet de ce qui est à l’intérieur de nous, conscient et inconscient. Ce monde est à notre image. Peut-être que notre tête ne veut pas de ce monde-là, mais un étage inconscient au-dessous cautionne sûrement ce système, sinon il ne serait pas.

Nous faisons des conférences sur la paix, proposons des solutions, mais il y a toujours un ou plusieurs lieux en guerre sur la planète. Le passage dans la matière ne se fait pas car il y a des résistances au fond de nous, des interdits, des peurs qui s’opposent à la libre circulation de notre énergie de vie.

Nous savons tous, vous et moi comme il est difficile de concrétiser son idéal, ses rêves, la beauté qui est en nous. Faire passer dans la matière la beauté de notre âme demande de mettre notre ego au service de plus grand que la personne.

Cela est possible si nous commençons à nous aimer et à accueillir ce que nous sommes vraiment, des êtres d’amour, des Anges venus dans un corps mettre de la beauté et de la Lumière.

Libère-toi des chaînes du passé.

Tu n'es plus obligé de porter les bagages qui te freinent.

Le temps est venu de lâcher ce qui t'alourdit et de manifester ton Amour sur la Terre.

Tu es venu célébrer la Vie !

Dessin Jean-Baptiste Legros

bottom of page